Auto Stop : Mode d’emploi

Ayant pratiqué l’auto-stop, je suis passé, à mes débuts, par bien des déboires, parfois coincé des heures,  la nuit,  dans une station service perdue au fin fond de la banlieue d’Amsterdam. Quelques conseils sous forme d’un question/réponse pourront vous aider à bien démarrer !

A) Pourquoi faire de l’auto-stop alors que je peux prendre un avion, un train ou ma voiture ?

Tout d’abord, Le prix. Nada. Zéro. Ensuite, vous ne rencontrerez jamais autant de personnes intéressantes et d’horizons divers qu’en faisant du stop,  et je parle d’expérience. Par ailleurs, le stop est flexible : Le stop permet de partir n’importe quand, et pour partout ! Enfin, l’écologie. Vous ne dépensez rien de plus que ce qui aurait été dépensé sans vous : Le stop est éco citoyen !

B) Quel est l’équipement nécessaire pour faire du stop?

Préférez le sac à dos au bagage à roulette, pour marcher, c’est plus pratique  🙂
Ensuite, prenez des cartons (quatre suffiront), coupez en des  bouts d’à peu près la taille d’un grand écran d’ordinateur.  De grandes lettres noires  au marqueur suffiront amplement.
Les cartons semblent difficiles à trouver, il n’en est rien : J’en ai toujours trouvé en cherchant un peu. En cas d’extrême urgence, ne pas hésiter à demander dans des magasins !

C) Bon, j’ai mon carton. Je veux aller à Amsterdam. Je mets Amsterdam dessus ? Pays Bas ?

L’astuce est de voyager par étape, petites étapes : Paris-Bruxelles est une grande étape. Paris-Lille est une étape acceptable. Prenez donc une carte des autoroutes d’Europe. Regardez toutes les grandes villes entre destinations, notez les villes,  et adaptez vos cartons en fonction : trajets courts sont souvent plus fréquents que trajets longs !

D) Et où dois-je faire du stop ?

L’autoroute est le paradis des auto-stoppeurs. Arrangez-vous pour vous faire déposer sur les aires de repos, ou sur les stations services, en évitant au maximum les villes. Il y a des gens 24 heures sur 24 ! A noter qu’un autre endroit pratique peut être tout simplement… Le péage !
Quel est l’avantage des stations services ? Les voitures sont à l’arrêt. Vous pouvez alors demander très gentiment aux conducteurs arrêtés de vous prendre.  La plupart des cas, vous vous ferez rembarrer, mais une fois sur dix, cela marchera !

E) Mais pour le départ de mes voyages, ou si je  quitte les grands axes, pas de station service !

Pas de panique ! L’astuce, c’est le placement. Ceci varie en fonction des villes. Si vous êtes dans une ville inconnue,  mettez vous à la « porte » qui vous semble orienté dans votre direction et attendez, en levant le pouce et votre carton (ou juste le carton). Il est intéressant de se renseigner avant!
Quelques liens sur MonNuage.com :

F) Justement, ça fait une heure que j’attends. Je suis un peu découragé.

Pas de panique ! C’est tout à fait normal. Prenez votre mal en patience : ca peut durer une heure, deux, trois, voir quatre.
Allez, comme je suis gentil, je vous donne deux derniers conseils : prendre un parapluie,  et essayer de partir un week end,  il y a plus de monde sur les routes !  Bonne chance !

A titre d’indication, voici des exemples de voyages réalisés en stop au Laos et au Chili.

Pour ceux qui voudraient plus d’informations sur le stop, vous pouvez consulter hitchwiki ! Un site de référence.
Il ne vous reste plus qu’à parcourir MonNuage pour trouver la destination de vos rêves, et tendre le pouce !

Tags: , , , , ,