Où habitent les légendes ?

Dans notre imaginaire me direz-vous ! C’est vrai. On dirait bien que les légendes s’offrent également une résidence secondaire un peu partout dans nos régions.

On entend souvent parler d’êtres merveilleux voire imaginaires qui auraient peuplé il y a fort longtemps les contrées françaises, et font encore parler d’eux au travers de fêtes, d’histoires ou encore de noms de lieux qui évoquent un passé mystérieux…


Photo de Sophie Gauthier

Voici 4 personnages mythiques que vous pourriez bien rencontrer au détour de vos prochaines balades en Lorraine, en Vendée ou encore en Bretagne

En Ille-et-Vilaine et dans le Morbihan, Merlin l’Enchanteur

Le Diable s’était amouraché d’une jeune pucelle, dont il voulait un enfant qui soit son représentant sur Terre. Merlin naquit de cette union, et sa mère fût condamnée à mort car elle n’était pas mariée comme l’exigeait la loi de l’époque. La piété de sa mère et sa ferveur catholique prirent le dessus sur le diabolisme du Diable, et Merlin ne gardait de son père que ses extraordinaires pouvoirs. Le premier prodige de Merlin se passa le jour où sa mère devait être exécutée (car elle était enceinte et non mariée), encore bébé il se mit à parler et à défendre sa mère avec éloquence. Elle fut épargnée. En grandissant Merlin avait de nouvelles compétences magiques dont un grand savoir et une connaissance du monde et de l’avenir, qui lui valut la place de conseiller du roi Uther Pendragon. Enchanteur d’excellence, il enseigna son art à Morgane puis à Viviane, dont il tomba amoureux. Il la rejoignait en cachette dans la forêt de Brocéliande où il lui apprenait des tours de magie, jusqu’au jour où Viviane l’emprisonna dans un cercle magique et il disparut du monde humain.

Les reporters de MonNuage ont d’ailleurs découvert cette forêt de Brocéliande, découvrez leur vidéo:

Haute Bretagne (Jour 3) : Brocéliande par MonNuage sur Vimeo.

En Bretagne : les Korrigans espiègles et farceurs

Les Korrigans sont très connus en Bretagne, il s’agit de nains malicieux qui sont les gardiens de richesses et de trésors incroyables. Ils sont avares mais surtout espiègles, on dit que leur passe-temps favori est de jouer de mauvais tours à ceux qui le méritent, à l’inverse ils sont bienveillants avec ceux qui sont bons. Ils aiment lancer des défis qui sont des jeux pouvant avoir des retombées funestes pour les perdants.
Les Korrigans vivent sous terre c’est pourquoi on les voit peu, d’autant plus qu’ils préfèrent sortir la nuit, il paraît que les dolmens qu’on voit sont les toits de leurs maisons…

En Lorraine : le bienveillant Saint Nicolas et son acolyte le Père Fouettard

La légende raconte que Saint-Nicolas a ressuscité trois enfants qui avaient demandé l’hospitalité à un boucher. Celui-ci les avait accueillis mais pendant leur sommeil il les découpa en morceaux pour les mettre au saloir. Sept années plus tard, Saint-Nicolas arriva et demanda au boucher de lui servir ce petit salé vieux de sept années. Celui-ci, terrorisé, s’enfuit et Saint-Nicolas en profita pour redonner vie aux trois enfants. De nos jours la Saint-Nicolas est fêtée par un grand nombre de pays européens, on dit que durant la nuit du 5 au 6 décembre il apporte du pain d’épices et du chocolat aux enfants sages, et que son acolyte le Père Fouettard punit ceux qui ne l’ont pas été, en leur donnant une fessée ou des morceaux de charbon.

En Vendée : la mystérieuse Fée Mélusine

Mélusine a rencontré Raymond de Lusignan près d’une fontaine en pleine nuit, il s’enfuyait car il avait accidentellement tué son oncle lors d’une chasse. Mélusine lui propose alors de faire de lui un puissant Seigneur s’il l’épouse et accepte de ne jamais la voir le samedi. Ils se marièrent, mais des rumeurs sur Mélusine se répandaient et ses mystérieuses disparitions du samedi interpellaient son époux, qui décida un jour de la suivre et de l’épier discrètement. Mais Mélusine portait une malédiction, sa mère l’avait maudite après qu’elle ait insulté son père: chaque samedi ses jambes devenaient une queue d’écailles. Et puisque quelqu’un l’avait vue ainsi elle ne prendrait plus forme humaine. Mélusine cria et lança une malédiction sur Raymond et son château à Vouvant qui était voué à disparaître complètement un jour… Aujourd’hui il n’en reste plus que la Tour Mélusine.

Amateurs de passés mystérieux n’hésitez pas à fouler les terres françaises à la recherche de ces personnages légendaires, toutefois si vous croisez un Korrigan ou la Fée mélusine, prenez garde à vous…
Mais si par hasard vous découvrez d’autres lieux intéressants, racontez-nous :)

Tags: , , , , ,

2 réponses à “Où habitent les légendes ?”

  1. Marine 27 avril 2011 10:52 #

    Super article sur toutes ces légendes ! Ma légende favorite Les Korrigans ;!! ce sont comme les Leprechauns (farfadet) en Irlande existent ils vraiment ?!! le débat est lancé ! en tout cas génial Adrienne!

  2. Katia 28 avril 2011 10:30 #

    J’adore les Korrigans moi aussi, je trouve que c’est un peu l’esprit repris dans Arthur et les Minimoys finalement, de petits êtres malicieux qui jouent des tours ! En tout cas je sais que les bretons sont très attachés à cette légende, je me souviens que mon oncle aimait bien sculpter des petites statuettes de Korrigans !

Laisser un commentaire